Indications de l’ostéopathie

L’ostéopathie s’adresse aux enfants, aux adultes, aux femmes enceintes et aux personnes âgées.

  • Appareil locomoteur : cervicalgies, torticolis, dorsalgies, douleurs intercostales, lumbago, névralgies cervico-brachiales, intercostales, abdominales, sacrées, crurales, sciatiques, hernies discales, entorses, accidents musculaires, tendinites, conséquences des coups du lapin, maux de tête d’origine mécanique, canal carpien, épine calcanéenne, douleurs d’arthrose.
  • Système neurovégétatif : dystonie neurovégétative, anxiété.
  • Système digestif : dysphagie, gastralgie, reflux gastro-oesophagien, dyspepsies, colopathies, régurgitations, nausées.
  • Système génito-urinaire : douleurs des règles, dysménorrhées fonctionnelles, dyspareunies mécaniques, dysurie, cystites.
  • Bouche et sphère ORL : céphalées, migraines, dysphonie fonctionnelle, préventions des sinusites et otites répétitives, vertiges fonctionnels.
  • Système respiratoire : dysphrénie fonctionnelle, prévention des bronchites répétitives, séquelles chirurgicales.
  • Nourrisson : troubles du sommeil, agitation, régurgitations, coliques, plagiocéphalies …

L’ostéopathie est également susceptible d’apporter un bénéfice lors de :

  • L’accompagnement de la grossesse et du post-partum.
  • L’accompagnement des suites d’intervention chirurgicale notamment en cas de thoracotomie et laparotomie.
  • L’accompagnement des traitements orthodontiques.
  • L’accompagnement des traitements des pathologies orthopédiques de l’enfance et de l’adolescence (pied bot, torticolis congénital, scoliose, cyphose…).